05/10/2009

Racisme anti-frontaliers, ça suffit! Manifestons le 8 octobre...

L'UDC tremble pour son quorum, cela ne peut que nous réjouir!

Jusqu'ici, le parti de Blocher l'avait joué plutôt "bon chic bon genre"... pour séduire l'Entente et rompre avec son image raciste la plus nauséabonde. Le but de l'UDC n'est-il pas avant tout de bétonner les politiques antisociales les plus extrêmes... 

Mais les masques sont tombés: la campagne du MCG, qui menace aujourd'hui de capter son électorat, pousse les partisans d'Yves Nydegger à la surenchère clairement fascisante... 

Ne nous laissons pas manipuler par ces jusqu'au-boutistes de la haine!

Pas une voix pour l'UDC et le MCG! La racaille, c'est eux!

Toutes et tous à la Place Neuve pour manifester contre le racisme anti-frontaliers, le 8 octobre à 18h. Nous marcherons en direction de la Gare des Eaux-Vives, trait d'union entre Genève et les communes françaises frontalières de Haute-Savoie.

Cette manifestation est soutenue par solidaritéS, la Communauté genevoise d'action syndicale (CGAS), UNIA, le Cartel intersyndical de la fonction publique, le SSP-VPOD, la Société Pédagogique Genevoise (SPG), le Syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT), le Groupement transfrontalier européen, le Parti du Travail (PdT), le Parti socialiste (PSG), Acor-SOS Racisme, le Centre de contact Suisses-Immigrés (CCSI), Mesemrom, NPA-74, United Black Sheep (UBS), MPS... et la liste n'est pas close.

14:32 Publié dans Genève | Tags : racisme, udc, mcg, frontaliers | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Qui sont ces gens qui ont le temps de manifester, un jour de travail?
- des gens qui s'en foutent de leurs responsabilités, et se donnent donc le droit de laisser tout tomber?
- des gens qui ne travaillent pas?
- des gens en vacances?

Les manifestations sont-elles représentatives, si elles rassemblent surtout des personnes qui ne font pas partie du monde du travail, soit parce qu'elles ne travaillent pas, soit parce que leur manque d'éthique fait que, quoique travaillant, elles s'octroient allègrement du temps de libre?

Écrit par : antoineb | 05/10/2009

au cas ou vous ne l'auriez pas vu ça commence à 18h !! il y a quand même pas mal de personnes qui auront terminé leur travail à cette heure

Écrit par : marie | 05/10/2009

Incroyable ! Les chaussettes m'en tombent. Une fois de plus, la gauche s'occupe à merveille du service après-vente de l'UDC.

L'UDC tente en dernier barroud d'honneur avant de tomber dans les oubliettes de la politique genevoise et voilà que la gauche lui vient en aide. Grâce à cette manifestation, on est maintenant certain que l'UDC fera le quorum.

Bravo !

Écrit par : Henri Paul | 05/10/2009

Solidarisnock et Cie... Pourquoi aller manifester, ignorons simplement l'UDC et leur campagne complètement à côté de la plaque. Les travailleurs français qui travaillent honnêtement ne se reconnaissent pas dans l'appellation - Racaille - Vermine- par contre les petits dealers annemassiens eux sont priés de quitter le territoire car ils le pourrissent mais pour cela il faut une étroite collaboration des polices franco-genevoises sur la question.

Écrit par : sirène | 05/10/2009

Vous avez decidement de la chance que l'UDC existe, sinon vous auriez fait quoi avant les elections? Un enieme rassemblement anti-capitaliste neuneu ?

Le jour improbable ou vous ferez une manif non pas reactive "anti" mais "pour" proposer quelque chose d'interressant je viendrai peut-être voir.

CE

Écrit par : Eastwood | 05/10/2009

L'UDC va certainement vous nommer membre d'honneur avec ce bruit supplémentaire que vous créez autour d'elle.

Quant au MCG, votre allié dans l'affaire du CIC, que va-t-il vous donner pour cette pub gratuite.

Écrit par : j.nizard | 05/10/2009

Relisez bien l'affiche: il n'y est nullement question de frontaliers...

On y parle de racaille. Le mot racaille désigne les dealers, les pick-pockets, les voleurs à la portière, les bandits armés qui dévalisent les stations-service.

L'affiche parle également de criminels étrangers. Criminels. Les criminels sont des gens qui commettent des crimes. Le mot ne désigne pas les travailleurs, ni fronaliers, ni résidents sur Genève.

Le chauffeur de bus frontalier, le boulanger frontalier, l'infirmière frontalière sont d'honnêtes travailleurs et le mot racaille ne les désigne pas.

Mais peut-être n'y a-t-il aucune racaille en France? Ce serait étrange, puisqu'en Suisse, on en a, aux Pâquis, au Jardin Anglais, aux Avanchets... Si vous cherchez de la coke, pas besoin d'aller jusqu'à Annemasse ;-)

Écrit par : Babouchka | 05/10/2009

Racisme anti-frontalier. A force de mettre le racisme à toute les sauces, vous venez de créer une rare à vous tout seul. La race frontalière. Dans le genre n'importe quoi, vous faites mieux que l'UDC. Question quorum, quand on s'affiche avec des idées politiques qui ont engendré des millions de morts, on se pose des questions.

Écrit par : Vincent | 05/10/2009

L'UDC et le MCG se disputent, tels des chiens un os, "le marché" des frontaliers, c'est à celui qui frappera le plus fort, peu importe le message, il faut surtout qu'il soit le plus choquant possible, le plus sale possible, la seule chose qui les anime est que l'on parle d'eux. Pour cause ils n'ont pas de programme politique, pas de proposition en faveur des chômeurs, des jeunes, du logement, alors ils s'attaquent aux frontaliers. Ils espèrent glâner ça et là quelques voix de personnes fragilisées par leur situation et qui croient naïvement que la source de tous leurs maux ce sont les autres, en l'occurence pour l'heur les frontaliers. Je lance un appel à la population genevoise barrons la route à l'UDC et au MCG, unissons nous pour démontrer notre intelligence d'esprit et de coeur. Votons utile et juste.

Écrit par : une genevoise | 06/10/2009

Bonsoir Jean BATOU,
-
Permettez-moi quelques questions :

1° Le terme "racaille" est en lui-même assez méprisant.
Je ne comprends pas pourquoi l'UDC l'a employé pour désigner des "délinquants".
Ces justiciables demeurent des êtres humains, susceptibles de rachats.

>>> Pourquoi n'avez-vous pas protesté (je l'ai fait) contre ce mépris appliqué à des délinquants ?

2° Vous écrivez
"Ne nous laissons pas manipuler par ces jusqu'au-boutistes de la haine!
Pas une voix pour l'UDC et le MCG! La racaille, c'est eux!"

>>> Comment en êtes-vous arrivé là ?
Auriez-vous été manipulé au point d'employer vous aussi ce terme ?

Alors que l'UDC ne visait que des délinquants, vous en arrivez à appliquer ce terme méprisant à tant d'adversaires politiques ?

3° L'expression utilisée par l'UDC "Racaille d'Annemasse" semblait viser,
pour une personne connaissant un peu la langue française,
une catégorie de personnes particulière, qu'en termes moins provocateurs,
on désigne par le mot "délinquants".
>>> Croyez-vous sincèrement que les Annemassiens se soient sentis visés par cette attaque ?
Plus que les Lyonnais lorsqu'on parle de "pègre lyonnaise" ,
plus que les Marseillais lorsqu'on parle du "milieu" de Marseille ,
plus que les Siciliens lorsqu'on parle de "Maffia sicilienne" , etc... ?

>>> D'après vous, toutes les "voix" qui sont allées aux listes de vos pires adversaires seraient celles de la "racaille" ?


4° J'ai voté MCG sans éprouver la crainte de l'épouvantable épouvantail en éventail :
- xénophobie ;
- racisme ;
- nationalisme ;
- populisme ;
- simplisme ;
- égoïsme, ...
- stigmatisation,…


5° Savez-vous que les députés MCG 2005-2009 ont voté légèrement plus souvent avec la gauche qu'avec la droite ?


6° Le MCG défend les plus faibles, ceux qui n'ont aucun appui de la part de la gauche-caviar
(ne me dites pas qu'elle n'existe pas)
ni de la gauche anti-capitaliste dont le programme ne précise pas ses moyens d’une mise en oeuvre démocratique.

Seriez-vous d'avis d'éliminer ceux qui oseraient s'opposer à une majorité de votre gauche, en les désignants comme "ennemis du peuple" ?


7° Le MCG défend aussi, il est vrai, des petits patrons et peut-être aussi des petits proprios.
Au contraire, l'UDC défend les mêmes milieux que l'Entente, à l'exception de l'internationale capitaliste.


8° La seule réserve à faire porte sur les effets médiatiques d'une grande gueule comme Eric STAUFFER, et sur le parcours de ce "leader".
J'avais les mêmes réserves avant l'élection de MITTERAND en 1981.


9° Le seul moyen de sortir le PS du Château où il s'abrite en oubliant celles et ceux qui sont pas protégés, c'est de le sortir du Conseil d'Etat.

Le seul moyen de sortir le PS du Conseil d'Etat, c'est d'élire les candidats MCG.


10° Le seul moyen de se débarrasser de l’hypothèque d'un prétendu "populisme de droite", c'est de le mettre à l'épreuve du Pouvoir.
En votant MCG, on ne joue pas avec le feu.

Il n'est pas réaliste de se faire du cinéma en agitant les fantômes du fascisme voire du nazisme.


11° En conclusion, les abstentionnistes auront tort, car il n'auront rien fait pour empêcher la continuation du blocage actuel.



genevoisrien

J'ai voté PS du temps de Willy DONZÉ et André CHAVANNE, et jusqu'à Christian GROBET.
(et même Bernard ZIEGLER qui avait su nous faire oublier SCHMIDT-la-Matraque)

Après, arrivèrent les opportunistes et carriéristes.

Écrit par : genevoisrien | 10/11/2009

Les commentaires sont fermés.