01/12/2009

Pour lutter contre l’islamophobie, il faut attaquer le mal à la racine

Le vote majoritaire des électrices et des électeurs suisses du 29 novembre dernier en faveur de l’initiative anti-minarets est un résultat d’une extrême gravité. Le fait qu’il émane d’une consultation populaire est en effet particulièrement inquiétant, puisqu’elle mesure effectivement la progression de la xénophobie et du racisme parmi nous.


Je partage l’indignation et la colère de nombreux habitantes et habitants de ce pays qui ne comprennent pas que l’on puisse ainsi stigmatiser une communauté religieuse en s’attaquant à un signe extérieur de sa foi – les minarets –, ce qui représente en réalité une mesure vexatoire de nature clairement raciste. C’est pourquoi, l’ensemble des démocrates de ce pays, attachés au respect des libertés fondamentales, devront se battre pour purger notre constitution de cet article abominable.

Pourtant, un tel coup de tonnerre n’a pas éclaté dans un ciel bleu. Cela fait plusieurs années que l’islam est ainsi systématiquement décrié par de nombreux médias, tantôt comme ennemi potentiel de l’Occident, tantôt comme fourrier du terrorisme. La thèse du clash des civilisations a été en effet propagée par de puissants intérêts économiques et politiques, aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, pour justifier ainsi leurs guerres coloniales sanguinaires, aux forts relents de pétrole, que ce soit en Irak, en Afghanistan ou en Palestine.

Au pays de Guillaume Tell, l’islamophobie est aussi une façon à peine déguisée de stigmatiser un grand nombre d’immigré-e-s, au teint moins clair, souvent d’origine musulmane : Kosovars, Bosniaques, Turcs, Kurdes, Maghrébins... Et malheureusement, elle n’est pas seulement le fait de l’UDC et du Parti Evangélique Suisse, mais ne cesse d’émailler les discours des autorités les plus diverses. Pire, elle est même endossée par certains milieux dits de gauche, qui défendent aujourd’hui la lutte contre l’islam au nom d’une « légitime défiance ».

Combien de fois n’avons-nous pas entendu désigner à la vindicte populaire les faux réfugiés africains, les sans papiers kosovars, les délinquants multirécidivistes magrébins… Mais aussi les ressortissants Turcs ou ex-Yougoslaves qui « abuseraient » de l’assurance maladie, de l’AI, de l’assurance chômage ou de la prévoyance sociale aux frais du contribuable. Et ceci dans un pays qui a une longue tradition de rejet de l’immigration.

Faut-il s’étonner dès lors, qu’aujourd’hui, l’irrésistible ascension de la précarité et du chômage, la hausse sans trêve des primes d’assurance maladie, l’érosion continuelle des retraites, le dumping salarial brutal… suscitent le rejet croissant des immigrés, en particulier d’origine extra-européenne, désignés comme boucs émissaires. Et ceci surtout dans la mesure où les organisations traditionnelles des salarié-e-s ont paru jusqu’ici incapables d’apporter des réponses à de tels fléaux…

Prenons garde que notre incapacité à lutter de façon efficace contre les conséquences sociales dramatiques du néolibéralisme ne suscite demain une explosion plus incontrôlable encore de la xénophobie et du racisme. C’est pourquoi le vote honteux de dimanche dernier aura au moins eu un effet salutaire, s’il nous incite aujourd’hui à réfléchir, à débattre et à agir ensemble, pour traquer sans concession l’«islamophobie atmosphérique» qui imprègne notre société, des sommets à la base. Il aura eu un effet d’autant plus prometteur, qu’il nous aura vraiment convaincu d’attaquer ce mal à la racine.

Commentaires

Les donneurs de leçon ont encore frappé!
Allez tenir ce discours aux opposants tunisiens!
Et à tous les autres opprimés dans le monde islamique, maltraités quotidiennement au nom de l'islam!

Écrit par : dominiquedegoumois | 01/12/2009

Les minarets ne sont pas plus un signe extérieur de la foi musulmane que la burqua.
Et si le "vote honteux" n'était pas celui qu'on croit ?

Écrit par : Guiramand | 01/12/2009

Mais pourquoi cette initiative a-t-elle été plébiscitée ? Par Racisme, Islamophobie ? Non, car il faut comprendre le vote des citoyennes et citoyens. Une partie du OUI vient des femmes qui désirent marquer leur indignation à propos de la condition de celle-ci dans les pays musulmans !
Les appels à la haine de certain musulman de Suisse comme Hani Ramadan, qui font dans l’anti Occident et la destruction d’Israël un dogme quotidien. Ajoutons à cela, une petite partie de musulmans qui demandent tout est n’importe quoi : séparation dans les piscines, voile ségrégation des soins dans les hôpitaux, insultes à la sortie des mosquées et sans oublier des propos inqualifiable de la part d’un Imam !

Sans oublier certaine manifestation organisée lors de la dernière guerre Israélo-palestinienne où des drapeaux US, Israéliens.. et suisses ont été brûlés (Lausanne et Genève, Berne). Et je n’oublie pas les appels à la haine d’habitude en provenance du Pakistan et d’Iran mais jamais depuis notre pays, enfin jusqu’à dernièrement !

Que fait la communauté musulmane modérée ? Rien ! Aucune condamnation pour ces dérives ! Bref, c’est inqualifiable !

Il temps que cette communauté s’organise et soi enfin capable de condamné les actes irrévérencieux des ses membres !

Voilà pourquoi le OUI la emporter, ce n’est ni un vote Islamophobe ni du racisme, simplement un appel à une communauté pour que celle-ci sorte de son mutisme !

Écrit par : Stan | 01/12/2009

Cher Monsieur,

Vous semblez tout confondre ou/et ne rien (vouloir) comprendre : en quoi le oui à cette initiative révèlerait un visage xénophobe ou raciste !? Vous avez l'Art et la manière de mélanger la religion et l'appartenance ethnique ..!

A vous lire, les quelques 58% des électeurs ayant fait montre de leur volonté auront compris qu'il vaut mieux éviter toutes les questions portant sur l'Islam et certaines de leurs pratiques..ainsi, le raccourci visant à être taxés d'islamophobes me paraît plus que déplacé..les 58% apprécieront j'imagine..

Parallèlement, vous ne semblez pas préoccupé par nos deux compatriotes retenus en otages depuis plus de 500 jours..sans commentaire...

Écrit par : Liberté | 01/12/2009

@ dominiquedegoumois

Tu vas la fermer ou non ta gueule ? Instruit toi avant de dire des âneries.

Écrit par : Mr. K | 01/12/2009

@ Stan

"où des drapeaux .. et suisses ont été brûlés"

Ta maman t'as pas appris à ne pas mentir ?

Écrit par : Mr. K | 01/12/2009

La question que je me pose est de savoir combien des 58% qui ont voté contre les minarrets sont réellement aller dans des pays musulmans, non seulement pour vivre dans les endroits touristiques mais pour partager leurs quotidiens et entrer dans les familles.
Tout d'abord, c'est très varié d'un pays à l'autre donc il m'est pénible de lire toutes ces généralités souvent très basiques et répétées passivement ou à l'emporte-pièce.
De même, on stigmatise beaucoup la liberté des femmes alors que si certaines contraintes sont vraies dans certains pays musulmans, il ne faut pourtant pas jouer aux petits saints car chez nous, la femme jouit aussi de limitation de libertés qui, si elles n'en sont pas autant visible par l'habillement, le sont en subtilité et ont un impact bien plus important sur leurs psychismes.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01/12/2009

Vous arrivez à voir la faute du capitalisme dans ces votations?! Moi, j'y vois la peur. Une peure justifiée par:

Des terrosites poseurs de bombes!
Des salafistes qui demandent toujours plus d'exceptions!
Des imams qui appels à la violence ici en Europe!
Des maris musulmans qui imposent le port du voile, burqua et compagnie!
Des extrémistes musulmans qui ont tués Théo Van Gogh et Pim Fortuyn!
Des extrêmistes qui mettent des drapeaux des loups gris dans leur mosquée en Suisse!
Des croyants de la mosquée de Genève qui ont insultés des collègiennes en short!
Des censeurs!
De l'intolérance des pays musulmans vis à vis des autres religions!
De Halla qui considère qu'une femme ne vaut pas un homme!
De Hanni Ramadan de faire l'apologie de la lapidation!
Et de tous les autres que j'ai oublié!

Les musulmans pourront continuer à prier et construire des mosquées en Suisse. Les minarets, qui sont des symboles de puissance et outils de prosélytisme, ne sont pas essentiels à la pratique de l'Islam. Désolé, pour les imams, les radicaux islamistes et les pays donneurs de leçons de tolérance douteuse. Le peuple à voté, les élites chialent, c'est cela aussi la démocratie!

Écrit par : Riro | 01/12/2009

L'extrême gauche est atteinte d'un mal qui semble incurable: le vide idéologique. Se battre contre les inégalités, contre l'injustice, c'est bien. Soutenir une idéologie qui vient du fond des âges, un "opium du peuple", un totalitarisme dont le programme tout ce qu'il y a de plus clair est de conquérir la planète, qui pratique la discrimination, l'insulte, l'intolérance et l'assassinat partout où elle est majoritaire conformément aux injonctions de son livre sacré, c'est faire preuve d'une faiblesse intellectuelle incompréhensible. Il n'y a plus aucune analyse de la société. Le schéma simpliste qui est appliqué est : les ennemis (les islamistes) de mes ennemis (les impérialistes yankees) sont mes amis! C'est oublier que les islamistes ont d'abord été instrumentalisés par l'impérialisme yankee, avant de servir de nouvel ennemi. Les islamistes se feront plaisir un jour d'égorger les idiots qui leur auront été utiles.

Racisme, la lutte contre une idéologie fasciste?
L'islam ne définit pas un race. Vous ne faites que de la propagande basée sur une insulte gratuite et qui ne juge que vous-même.

D'ailleurs si vous étiez capable d'intelligence, ça se saurait. Grâce à vous les MCG, Libéraux, UDC et les autres obtiennent plus de sièges au GC Genevois. La honte pour vous!

Comme toute la gauche vous n'avez plus rien à proposer, seulement à mener des carrières (avec le résultat que l'on sait), parce que vos analyses sont inexistantes.



"La religion est l'opium du peuple."

Karl Marx.

Écrit par : Johann | 01/12/2009

Il est regrettable de monter en épingle des faits sans tenir compte de leurs contextes ni de leurs environnements.
De plus, il est bien plus facile de porter son regard vers les autres, surtout s'ils sont dans d'autres contrées, que sur notre peuple où des faits exécrables se déroulent aussi.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01/12/2009

"Moi, j'y vois la peur."

En aucun cas. La ferme volonté de lutter contre une idéologie totalitaire. Une volonté de préserver la démocratie de notre pays. Une volonté de confiner les religions hors du champ public.

Une réaction salutaire CONTRE la peur. Ceux qui ont peur, ils s'écrasent. Le peuple suisse ne s'est pas écrasé, bien au contraire.

Écrit par : Johann | 01/12/2009

"De même, on stigmatise beaucoup la liberté des femmes alors que si certaines contraintes sont vraies dans certains pays musulmans, il ne faut pourtant pas jouer aux petits saints car chez nous, la femme jouit aussi de limitation de libertés qui, si elles n'en sont pas autant visible par l'habillement, le sont en subtilité et ont un impact bien plus important sur leurs psychismes."

Demandez donc à M. John Goetelen ce qu'il pense de votre prose... notamment sur la "limitation de liberté" qu'il a subie...

Écrit par : Johann | 01/12/2009

Je reste persuadée qu'il vaut mieux parler de ses expériences que de réchauffer et de se gargariser avec celles des autres, qu'elles concernent JG ou les comptes-rendus des medias avec des faits causés par ceux qui se réclament de l'islam.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01/12/2009

"Clientélisme" et "Pensée Unique", en France et en Suisse, à gauche et à droite, c'est partout pareil!

Enfin pas totalement quand c'est Rama Yade qui montre la direction je suis plutôt pour, ça montre au "petits de banlieue" qu'il n'y pas que le RAP et le deal!

Mais quand c'est nos donneurs de leçons, nos Bras Cassés bernois, je pense définitivement que le gros Finn n'a pas croqué où il fallait!

"IL faut attaquer le mal à la racine", Staline et Mao auraient très bien pu le dire, en tout cas ils l'on appliqué au pied de la lettre!

Attaquer comment? à la kalaschnikoff, ou au gros rouge? Non au fric, le communisme et le socialisme sont solubles dans l'alcool et l'argent!

Quelques millions de morts de plus ou de moins ça va pas faire une grande différence!

Écrit par : dominiquedegoumois | 01/12/2009

Chère Madame De Meuron je vais, en quelques lignes, vous décrire la lapidation!

Une femme, accusée de ce que vous voudrez!

On appel le puisatier, qui creuse un trou d'environ 60cm de profondeur.
On y assoie la jeune femme.
On la recouvre de cailloux et de terre.

Puis on commence à lui jeter des cailloux
On commence par des petits.
Puis des cailloux de plus en plus gros.

Cela peut durer 1 heure
Avant qu'elle ne meurt!
Détail important c'est son frère ou son père qui commence!

Comme vous dites effectivement chère Madame, y'rien de très inhumain!

Écrit par : dominiquedegoumois | 01/12/2009

A combien de lapidations avez-vous assisté?
Et dans combien de pays?
Les Musulmans de chez nous sont-ils vraiment ceux qui prônent la lapidation?
Il est naïf de croire qu'en supprimant les minarets chez nous, nous allons supprimer la lapidation.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02/12/2009

@Marie-France de Meuron
Oui des gens comme les frères Ramadan l'ont déjà défendue. Et pour des gens comme eux, nous sommes des mécréants et le resteront, ils nous le font clairement savoir.
Ils portent également la responsabilité de ce résultat.

N'est-il pas naïf également de défendre corps et âme cette religion? Je n'arrive pas à comprendre pourquoi un tel soutien.

N'arrivez-vous pas à comprendre que c'est justement pour notre quotidien, notre cadre de vie que posons des limites? Et cela avant que le problème soit réel? S'il y avait eu pleins de minarets, le résultat de cette votation aurait provoqué des réactions de colère bien plus fortes (et compréhensibles).

Dans mon quartier les voiles se font de plus en plus nombreux. . Je vois de toute jeunes filles voilées. Des parents interdisent à leurs enfants de participer aux décorations de Noël, à leur fille d'aller à la piscine avec l'école. Une amie de ma fille est peinée de cette mise à l'écart. Qui va aider ces filles? Vous, en défendant l'Islam bec et ongles?

Écrit par : Pascale | 02/12/2009

Merci, Pascale, de me stimuler à préciser ma pensée.
Ce que je défends, c'est la pensée nuancée et complexe.
Parler de l'Islam comme d'un principe bien défini n'est pas approprié. Car il y a autant de fois musulmanes que de fois chrétiennes qui se distinguent entre catholiques, orthodoxes, protestants, anglicans etc.
Affirmer que je me bats corps et âme et bec et ongles pour défendre l'islam fait bien partie d'une méthode absolue de considérer les quelques commentaires de quelques lignes que j'écris de temps en temps. Pour moi, c'est seulement rendre hommage à tous mes amis maghrébins ou sénégalais qui ont pris soin de moi avec tant de sensibilité et de tolérance.
Mettre en évidence une parole dite sans son contexte ne permet pas une discussion.
Avez-vous vraiment entendu les réelles paroles des frères Ramadan, dites dans un contexte où on ne les interrompt pas abruptement et où on n'influence pas le sens de la question ou de leur réponse?
Ce que j'ai entendu dans une vidéo de Tariq Ramadan est qu'il ne répond pas en son nom et qu'il tient compte de sa communauté. Il veut un moratoire afin que les pays concernés prennent le temps de modifier non pas seulement leurs lois mais aussi leurs coutumes. Cela nécessite une grande pédagogie et beaucoup de temps. Dire que la charia exprime ceci ou cela n'est que relater le contenu et ne signifie pas qu'il y adhère.
La lapidation est une chose infâme mais en rejeter la faute sur l'Islam est trop catégorique. La généraliser à tous les musulmans est une insulte pour maints d'entre eux. Certains pays la pratiquent et il nous faut réagir de façon beaucoup plus profonde et subtile que d'interdire les minarets, de même que nous le faisons avec le problème de l'excision qui nécessite beaucoup d'habileté et de patience.
Si nous voulons faire évoluer la situation, ce n'est pas en dépensant des sommes énormes, beaucoup de temps et d'énergie à ajouter un article dans la constitution mais plutôt d'utiliser nos capacités à transformer les mentalités.et nous engager dans des activités variées et appropriées aux problèmes.
L'Europe aussi a beaucoup transformé ses coutumes. Je suis d'une époque où certaines filles n'avaient pas le droit de venir à l'école en pantalons et étaient fort gênées de faire de la luge en jupe!
C'est vrai qu'il y a de la souffrance à voir ces jeunes filles être mises de côté à cause de leurs parents. Toutefois, ce n'est pas par des articles de loi mais bien par un apprivoisement progressif et chaleureux que leurs coutumes vont évoluer.
C'est en nous côtoyant que les autres peuvent se modifier, surtout si nous les recevons avec amitié et pas en leur assénant que les minarets sont moches et inutiles alors qu'ils sont un symbole précieux pour eux.
Quand les Musulmans nous traitent de mécréants, cela peut aussi signifier que nous ne croyons en rien. Savez-vous ce qu'ils ressentent quand ils voient à quel point l'Occident galvaude le sacré de la Fête de Noël? Ils ont gardé le sens du sacré et nous n'avons pas à les regarder de haut à cause de cela.
On peut poser des limites. On peut aussi suffisamment utiliser notre juste espace pour que autrui le respecte. Dans toutes situations et pas seulement avec les Musulmans, si nous laissons un vide, il sera rempli par autrui. A nous d'être plus vigilants avec notre attitude quotidienne et non pas seulement avec un article constitutionnel qui délègue à l'Etat le soin de le mettre en pratique.
Me comprenez-vous mieux maintenant?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02/12/2009

Blablabla, blablabla… Donnons plutôt la parole aux musulmans. Voici des extraits du prêche ( oct. 2009 ) de l’imam de Fribourg traduit par la justice fribourgeoise sur la preuve d’un enregistrement sonore : « Ô Seigneur des seigneurs ( … ) Puisses-tu être au côté des musulmans, en Palestine et en Irak, au Soudan et en Somalie, en Afghanistan et en Tchétchénie, aux Philippines et au Cachemire, en Birmanie et en Thaïlande ( rem. des régions d’où sont issus des terroristes qui ont fait l’an passé des centaines et des centaines de victimes civiles et innocentes ) et en tous pays où, opprimés, ils se battent pour que la parole de Dieu domine celle des impies. » « Ô Dieu, purifie-nous des pêchés comme on purifie une étoffe des salissures pour la rendre éclatante de blancheur. Puisses-Tu faire qu’à Toi ( seul, NDT ) nous soyons soumis, que notre progéniture soit à Toi ( seul, NDT ) soumise. ( … ) Préserve le voile de nos épouses et de nos filles, ô Seigneur des deux mondes ( … ) Préserve-nous des mauvaises œuvres et des mauvaises tentations, si nombreuses en ce pays ( la Suisse ), ô Dieu Tout miséricordieux. »
( Source : La vérité sur le prêche de l’imam. La Liberté 21.11.2009 )
Hé, faudrait voir pour arrêter « Walt-Disney » c’est pas bon pour la santé…

Écrit par : 022 | 02/12/2009

"Quand les Musulmans nous traitent de mécréants, cela peut aussi signifier que nous ne croyons en rien."

Pour eux, cela veut dire que nous ne sommes pas "soumis". Pour eux, il y a les gens du livre et les "autres": polythéistes, animistes, athées, agnostiques, déistes, etc. Pour ces derniers ce "peut aussi" être l'égorgement, selon la passage du coran sur les châtiments qui leur sont réservés "dans ce monde-ci et dans l'autre".


"Savez-vous ce qu'ils ressentent quand ils voient à quel point l'Occident galvaude le sacré de la Fête de Noël?"

Je vois que vous méprisés aussi les libres penseurs qui n'en ont rien à faire de cette mascarade. Quelle soit religieuse ou commerciale.


"Ils ont gardé le sens du sacré et nous n'avons pas à les regarder de haut à cause de cela."

Pour moi le sacré est dans la vie, dans toutes les formes de vie. C'est ce qui me sépare de pratiquement toutes les religions.

Et le problème en l'occurrence c'est que les islamistes regardent TOUS les non musulmans de haut, car comme le dit le coran, l'islam est une religion supérieure à toute les autres. Texto. C'est: islam ueber alles!

Alors votre condescendance et votre masochisme... non merci, vous pouvez le garder pour vous.

Écrit par : Johann | 02/12/2009

Voilà ce qu'une personne de gauche devrait comprendre sur les religions:

http://alanganey.blog.tdg.ch/archive/2009/12/02/libertes-de-religion-et-de-circulation-des-travailleurs.html

"La religion est l'opium du peuple."

Karl Marx

Écrit par : Johann | 02/12/2009

Blablabla, blablabla, Ca c'est le langage de ma petite-fille de 9 ans. C'est ce genre d'attitude qui évite la communication qui devrait prévaloir entre ceux qui vivent ensemble.
Votre citation d'un enregistrement montre bien que ce n'est pas votre propre expérience. Vous saurez que bien des églises prient pour les opprimés et que bien des personnes sont touchées par ce qui arrive à leurs proches.
Il n'y a qu'à voir la réaction pour les Suisses morts d'un attentat en Egypte, alors qu'on ne mentionne guère, en contre-partie, les populations civiles tuées par des bombes provenant de soi-disant Chrétiens ou Juifs. Ceux-là croient même, ou s'arrange pour, avoir le Droit pour eux. Or, nous faisons tous partie de la même humanité.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 03/12/2009

"Et le problème en l'occurrence c'est que les islamistes regardent TOUS les non musulmans de haut".
C'est ce genre de généralisation, hyperfacile et que vous n'avez jamais vérifiée par vous-même qui tue toute réflexion digne de personnes civilisées.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 03/12/2009

@Marie-France de Meuron
Merci pour votre réponse. Je comprends votre point de vue et y souscrirais volontiers dans un monde meilleur.

Tout d'abord, les voix de ces musulmans modérés s'insurgeant contre les islamistes intégristes ont cruellement manqué. Je pense sincèrement qu'ils ont raté une occasion de se faire entendre. Les seuls dont on parle sont ceux qui ont renié l'Islam ou quelques fanatiques.

Je reconnais que cette loi anti-minarets n'est pas appropriée. Que le résultat est une espèce de réponse à une question qui n'était pas posée.

Ce que l'on constate, en France par exemple dans certaines banlieues, c'est qu'il n'y a quasiment pas de possibilités d'influence ou/et de compréhension mutuelle qui permettraient du respect, de l'adaptation et une évolution de l'Islam vers quelque chose de moins contraignant et plus tolérant (pour rester polie...). L'islam n'est pas le seul responsable, précarisation, chômage et getthoïsation. Manque de chance, on a laissé des communautés devenir ingérables, qui obéissent à leurs propres lois. C'est dans ces mêmes communautés où la condition des femmes est désastreuse, l'homophobie est de plus en plus virulente, ...

Il est des points où nous avons dû lutter contre la religion pour que tous soient acceptés comme des êtres humains. Et ce n'est pas si vieux, j'ai souvenir d'avoir encore bassiné mes parents pour qu'ils ne soient pas offusqués sur l'homosexualité. Nous avons réussi à progresser et à devenir plus humains.

Vous me répondrez sans doute que nous ne sommes pas dans une cité française. Je vous répondrai que justement, j'ai quelques doutes sur l'avenir quand je compare le quartier où j'habite avec celui où je travaille. Le premier est un quartier dit populaire, mélange de nationalités du monde entier, une des raisons d'ailleurs qui m'a donné envie d'y habiter. Je trouve le mélange enrichissant, je m'y sentais bien et j'apprécie ce mélange de population. Mais la religion (islamique évidemment car c'est la seule qui se voit ou s'affiche) prend de plus en plus d'ampleur. Les voiles sont de plus en plus fréquents et les pressions, notamment sur l'école comme cité plus haut, commencent à se faire sentir. Le quartier où je travaille est un peu plus aisé, et là, la communauté musulmane si elle est présente est beaucoup plus discrète, je n'y vois jamais une femme voilée par exemple.

En France, ces cités deviennent irrécupérables, des laissés pour compte qui peuvent crever la bouche ouverte et s'entretuer, tout le monde s'en fout. C'est peut-être trop tard.

Je souhaite que l'on arrive à faire mieux, à mieux intégrer, à mieux gérer, même si cela veut dire mettre des limites.

J'ai trouvé insupportable cette mobilisation et manifestation à grands cris, paraît même qu'ils ont scandés "on est tous musulmans" (ben pas moi!!!!), à peine deux semaines après que quelques pauvres illuminés aient essayé vainement de mobiliser le monde pour le milliard passé de personnes qui ont faim et qui en crèvent. C'est scandaleux. Et c'est ces mêmes personnes qui osent traiter les autres de racistes ou de xénophobes, voire de nazi. C'est affligeant. Ce dernier paragraphe ne vous est pas adressé, je sais que vous êtes dans la compréhension et non dans l'insulte. Mais j'en reste écoeurée.

:-B

Écrit par : Pascale | 03/12/2009

Et puis, puisque vous semblez pour la plupart bienveillants, faites un bon geste, signez la pétition et aidez quelques femmes et enfants en Grande-Bretagne
http://www.onelawforall.org.uk/about/

:-B

Écrit par : Pascale | 03/12/2009

vous avez tout à fait raison, il faut interdire le vote à vos opposants, et réouvrir au plus vite les Goulags, je vous fournis les bergers allemands et les barbelés, on s'arrange pour les pots de vins!

après la Stazi l'extazi!

Écrit par : dominiquedegoumois | 04/12/2009

Cher @Johann,

Dans les pays musulmans ils ne regardent que des séries américaines, faite et interprétées pas des mécréants!

On peut aussi être un agnostique digne, et non pas un mouton perdu qui ne peut vivre qu'au travers d'un dieu!

Écrit par : dominiquedegoumois | 04/12/2009

Bonjour à tous,

Ce qui se passe en ce moment est effrayant, j'ai peur de ce qu'il va advenir! Je pense que le devoir de mémoire des juifs "la Shoah" à perdu son sens universel! "Plus jamais ça" ne s'adresse pas qu'au peuple juif mais à tous les êtres! Athée, croyant des religions monothéistes, animiste, ...

La latence des propros islamophobes éparpillés de ci de là et qui gagnent de l'ampleur en Europe m'inquiète. Pourquoi? Souvenez vous de 1929, le chomage massif, la crise économique, les spéculations. Et la xénophobie fait son émergeance et vise en particuliers les Juifs. Voyez où la peur des humains peut mener! Aux pires atrocités!
Et voilà que le même schéma se reproduit, 2009, spéculation,crise économique, chomage, et encore une fois une religion est visé! L'islam!

Tous ensemble, juifs, chretien, musulman, athée, humaniste, nous devons nous lever contre ces stymatigations insultantes qui visent les musulmans.

Il ne faut pas reproduire les erreurs du passé! Ne prenez pas ça pour des chamailleries de pantins qui s'ennuient, notre indifference pourrait être fatale pour notre avenir à tous!

Nous avons ignorer la tchetchénie, l'arménie, le rwanda, la bosnie! Nous ne pourrons pas ignorer ce qui risque de se passer chez nous!

Merci à tous

Sabrina

Écrit par : Sabrina | 27/12/2009

Ce billet est à garder précieusement dans les archives. Un peu comme si le Parti Communiste allemand avait appelé au soutien du NSDAP. Cet acharnement de la part de la gauche à protéger cette religion hyper-rétrograde et impérialiste est simplement hallucinant. Mais le pire de tout :

Jean Batou :"Depuis 1994, j'ai été nommé professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Lausanne"
Voilà nos étudiants en de bonnes mains. C'est ce genre de spécialistes qui ont participé à la commission Bergier...

Écrit par : Géo | 27/12/2009

Géo,

Vous êtes historien et certainement avez vous des connaissances théologiques? En quoi l'islam serait plus rétrograde et impérialiste que les autres religionS monothéiste?

Peut-être regardez vous la religion chrétienne avec des oeillères, la bible n'enseigne pas que la charité, l'amour de l'autre.... Preuve en est 2000 ans après sa révélation les hommes de culture judéo chrétienne ne sont toujours pas capable de mettre en application la seule règle qu'ils aiment à entendre, amour, charité, respect.

La seule chose que je trouve hallucinante c'est qu'un homme érudit comme vous puisse juger de manière aussi vulgaire une religion. Votre phrase résumant l'islam à "religion hyper rétrograde et impérialiste" montre à quel point vous ne connaissez pas l'objet auquels vous vous attaquez.

Je pense que vous avez à disposition une multitude de documents et de livres traitant de l'histoire de l'islam. Il vous serait donc utile d'en apprendre un peu plus sur cette religion, vos attaques seront peut être plus crédible.

Salam alikoum, shalom alekhem, Salut

A bon entendeur

Sabrina

Écrit par : Sabrina | 28/12/2009

Waw, j'apprécie votre blog, merci de partager les astuces, et notez en premier lieu que je partage moi aussi cette opinion... J'insiste, oui votre billet est bien bon, ce fut très enrichissant de vous lire. PS : Merci encore !

Écrit par : mutuelle | 17/05/2010

Question pratique:

J'habite un appartement dans une copropriété, en dessous d'une famille de trois enfants. trois jeunes des filles. Le père est algérien, la maman est suisse. Le mari est discrètement musulman.
Les jours calmes font exception du quotidien bruyant où on entend cris, pleurs, coups, claquement des portes, chute de corps et de vaisselle, insultes, vociférations et hurlements de douleur et de détresse. Souvent je me dis qu'un jour ou l'autre, quelqu'un de cette famille va passer par dessus le balcon et atterrir au pied de l'immeuble.

Un matin, j'entendis un gémissement en sortant de chez moi. Je trouvais la maman couchée par terre, face contre sol. Elle semblait être blessée. Je lui adressai la parole. Au bout d'une dizaine de minutes, voyant qu'elle ne me répondit pas et qu'elle restait immobile, j'appelai du secours. Avant même que l'ambulance n'arriva, le mari sortit de chez eux et commença à m'agresser d'abord verbalement. Il me menaçait du même sort que sa femme.Trois mois après ce fut moi qui devais régler la facture d'ambulance.

Récemment j'apprends par les voisins les raisons pour lesquelles leurs conflits sont toujours si violents. Le père leur interdit toute sortie avec des camarades de classe, toute sortie organisée par l'école, tout cours de gymnastique et bientôt, il obligera l'une d'elle, puisqu'elle vient d'avoir des menstruations, à se voiler pour aller à l'école. Chose qui leur donne, à toutes les trois, une angoisse in-maitrisable. Leurs révoltes sont comme trois volcans en éruption surprise contre les parents, qui réveillent toute la maison.

Je suis agnostique moi-même, les croyances des autres ne me dérangent pas du tout. Jusque là on ne m'a pas obligé à postuler pour une quelconque religion, cela veut dire que je ne les dérange pas, non plus. Je n'ai aucune idée de ce que représente l'obéissance à une église divinatoire ou politique.

Mon problème de conscience concerne l'intégrité physique et mentale des personnes mineures qui, manifestement, ne se laissent pas soumettre à ces diktats (il semble qu'elles aient le droit de le refuser.)

Que peut on faire pour ces trois enfants?

Je suis persuadé, vu l'état d'alerte tous les jours midi et soir jusqu'au coucher tardif, qu'elles doivent souffrir de ces pressions permanentes que les parents exercent pour leur imposer ces traditions, au prix de coups qu'elles prennent.

Je sais que cela ne me regarde pas. Mais je ne pouvais pas négliger de porter assistance à personne que je croyais en danger d'agression.
J'avais alerté la police deux fois. Cela m'avait valu des menaces de mort épisodiques.

J'ai juste besoin de conseils.

Écrit par : Nepotin | 12/12/2010

Mais zut, en tant que femme, j'en ai marre de voir toutes ces femmes malheureuses qui sont obligées de se voiler. Ce n'est pas une manière de s'intégrer. Ce n'est pas une question de racisme, nous devons aider ces femmes qui souffrent à l'intérieur de leur famille. Ce sont les hommes qui les obligent, elles n'ont pas le droit à la parole. Elles doivent respecter la laïcité et progresser en tant que femmes. Nous sommes en démocratie, les femmes ont les mêmes droits que les hommes. La religion fait tant de mal. C'est une pure régression et de cela nous n'en voulons pas.
Chacun est libre de croire comme il veut, mais il s'agit d'une affaire personnelle. Nous n'avons pas à appliquer leur demande, jeune-fille voilée à l'école, interdiction de piscine etc... Pauvres gamines qui se trouvent marginalisées à cause de leurs parents arriérés.

Écrit par : rose des sables | 12/04/2011

Les commentaires sont fermés.