29/06/2011

Veillée d'armes en Grèce

Le Parlement grec se réunit aujourd’hui pour voter sur le nouveau chantier de démolition sociale concocté par le gouvernement socialiste (!?) remanié de Georges Papandréou, qui prévoit de nouvelles économies de 28 milliards d’euros d’ici 2015 et le bradage sur trois ans des entreprises publiques à hauteur de 50 milliards d’euros. Dans la rue, la résistance s’organise avec une grève générale de 48 heures et une manifestation monstre des « indignés » de tout le pays, aujourd’hui à Athènes.

Lire la suite

28/06/2011

Bien-être et pouvoir d’achat en Suisse

Depuis 2006, le Crédit suisse compare périodiquement le « revenu librement disponible » (RDI ou Regional Disposable Income) d’une série de ménages types pour 2700 communes de Suisse. La grande banque s’intéresse à leurs ressources, après paiement du loyer, des charges locatives (pour les propriétaires), des impôts, des primes d’assurances sociales (y compris le 2e pilier) et, pour 2011, des coûts de transport. Sur un revenu brut moyen de 109'000 francs par an pour un foyer suisse type de 2,2 personnes, le RDI représenterait ainsi 57'690 francs, soit 53% du total. Et en partant de cet indicateur, Genève, et en particulier la Ville, seraient les lanternes rouges du pays. Mais ce type d’indices ne nous induit-il pas en erreur sur le bien-être réel des populations ?

Lire la suite

23/06/2011

1968-2011 : Soyons réalistes, refusons la dictature des marchés

A plusieurs reprises, ces derniers jours, des journalistes de la presse écrite et de la radio se sont interrogés sur les relations entre les mobilisations sociales actuelles en Europe du Sud – de l’Espagne à la Grèce – et les événements des années 1968. Il y a en réalité des similitudes et des différences essentielles qu’il faut prendre en compte.

Lire la suite

21/06/2011

Sortir du nucléaire et des fossiles en défendant la justice sociale

Le 6 juin dernier, la chancelière Angela Merkel annonçait la décision de son gouvernement d’abandonner le nucléaire dans un délai de onze ans. La sortie des énergies fossiles est planifiée à des rythmes plus lents : d’ici 2050, 80% de l’électricité pourrait être produite à partir de renouvelables (35% d’ici 2020, 50% d’ici 2030). En y regardant de plus près, le concept adopté vise à renforcer la compétitivité des entreprises d’Outre-Rhin et à maintenir l’emprise des plus grands groupes sur la production, le transport et la distribution de l’électricité.

Pour ce qui est de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la cible annoncée reste très en-dessous des objectifs du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). De surcroît, ce programme devrait être financé essentiellement par les particuliers, si bien que son caractère nettement antisocial ne pourrait que susciter d’énormes résistances. Il vaut donc la peine de réfléchir à une alternative énergétique d’ensemble, pour sortir du nucléaire et des fossiles, qui défende conjointement le climat et la justice sociale.

Lire la suite

19/06/2011

Genève, une démocratie en «liberté surveillée»?

Les périodes de crise poussent souvent les gouvernements à répondre à la protestation populaire par la restriction des libertés. Même les démocraties représentatives les plus stables et les plus anciennes peuvent céder alors aux sirènes de l’autoritarisme. C'est ainsi que le Grand Conseil de Genève vient d’adopter un projet de loi limitant le droit de manifester.

Il y 79 ans, six semaines après la fusillade du 9 novembre 1932, qui avait fait 13 morts et une centaine de blessés, la même institution avait déjà tenté de restreindre le droit de réunion et de manifestation. Mal lui en prit, puisqu’elle fut retoquée par le peuple, le 1er octobre 1933.

Un référendum va être lancé ces prochains jours contre les nouvelles dispositions liberticides édictées par l'actuelle majorité réactionnaire du Grand Conseil. Signons-le massivement pour défendre nos droits.

Lire la suite

15/06/2011

L'injustice sociale fait tache d'huile

Selon une récente étude du syndicat UNIA, les bénéfices déclarés des 41 principales entreprises de Suisse ont crû de 75% en 2010 pour atteindre le chiffre record de 84 milliards de francs. Sans surprise, c’est le secteur des banques et des assurances qui réalise les meilleures affaires. En revanche, les bas salaires n’ont augmenté que de 20 francs par mois en termes réels… et les écarts salariaux se sont creusés.

Lire la suite

10/06/2011

La droite spécule sur l'armée

Pour financer une armée plus "ambitieuse", le Conseil des Etats propose une hausse temporaire de la TVA de 0,4 à 0,5%, ainsi qu'une réduction de dépenses dans les domaines des transports (- 550 millions), de la formation et de la recherche (- 440 millions), de l’économie (- 220 millions) et de l’aide au développement (- 160 millions). Qui dit mieux?

Lire la suite

11:54 Publié dans Suisse | Tags : armée, social | Lien permanent | Commentaires (1)

09/06/2011

Genève, un Etat providence pour la finance internationale ?

Débat ce soir, à 20h.15, à l’Université Ouvrière de Genève (pl. des Grottes), avec la participation d’Olivier Longchamp, chercheur lausannois et responsable « finance » de la Déclaration de Berne. Il va publier un livre sur le commerce des matières premières en Suisse (à paraître en septembre). Org. Bimensuel solidaritéS.

Lire la suite

05/06/2011

Bactérie tueuse et concombre masqué

Depuis le début du mois de mai, une bactérie « tueuse » de la famille Escherichia coli, pathogène pour l'homme, provoque une épidémie d’hémorragie intestinale potentiellement mortelle dans le Nord de l'Allemagne. Elle aurait déjà infecté 3000 personnes en Europe, en particulier des femmes, entraînant la mort d’une vingtaine d’entre elles. D'où vient-elle et comment en venir à bout ?

Lire la suite

01/06/2011

Abandon du nucléaire : au-delà des calculs de rentabilité

La décision du Conseil fédéral de sortir du nucléaire dans 23 ans, sans fixer de date butoir contraignante, n’est pas très audacieuse. Elle a cependant surpris. En effet, avant la catastrophe de Fukushima, la position du lobby électrique semblait s'imposer : construire deux nouvelles centrales nucléaires en Suisse. Pourtant, le choix du Conseil fédéral, en réalité dans le sillage de l’Allemagne (même si celle-ci a annoncé sa décision quelques jours plus tard), n’est pas un geste d'abord politique. Il répond à un calcul économique à moyen terme : positionner la Suisse à l’avant-garde des technologies de pointe dans le domaine des renouvelables. Et si économiesuisse fait mine de faire la moue, de larges secteurs de l’industrie applaudissent cette décision de l’exécutif.

Lire la suite