16/05/2011

DSK: le roi est nu

L’inculpation de Dominique Strauss-Kahn par la justice new-yorkaise pour tentative de viol avec séquestration jette une lumière crue sur les élections présidentielles françaises. Bien entendu, DSK bénéficie de la présomption d’innocence. A ce stade, nul ne peut même exclure qu’il ait été victime d’une machination. En réalité, aucun élément ne permet de se prononcer sur le fond de ce dossier. Le sondage sur sa culpabilité lancé aujourd’hui par la Tribune de Genève est ainsi de fort mauvais goût.

Lire la suite