Regard critique - Page 2

  • Un NON du peuple grec le 5 juillet serait une victoire pour nous tous

     Réf-Grèce.jpgFace à l’intransigeance sans borne de la Troïka (BCE, Commission européenne et FMI), le gouvernement de SYRIZA n’a pas voulu capituler en rase campagne. Il a refusé de signer un nouveau mémorandum du même tonneau que ceux qu’avait imposé la droite. Après tout, son arrivée au pouvoir, le 25 janvier 2015, n’avait-il pas été le résultat de plusieurs années de résistance opiniâtre, marquées par plus de 30 grèves générales, par des manifestations de rue sans nombre, par des occupations… pour faire pièce à un plan d’ajustement structurel d’une brutalité inouïe?

    L’obstination « des institutions » à refuser toute concession, même la plus modeste, ne pouvait donc être interprétée autrement que comme la volonté de punir les autorités grecques d’avoir pu imaginer un instant discuter l’oukase des milieux financiers et de leurs représentants. Pourtant, le samedi 27 juin, le gouvernement d’Athènes unanime annonçait sa décision de soumettre au vote du parlement une proposition de référendum sur « la dernière offre » de la Troïka, assortie d’une consigne de rejet. Le lendemain, la Vouli adoptait cette proposition par 178 voix, sur 298 députés présents, contre l’avis de la droite (Nouvelle démocratie) et du PASOK (Parti socialiste) réunis, et sans l’appui du Parti communiste, qui proposait… un autre référendum.

    Aujourd’hui, les ministres des finances de l’Union européenne sont bien obligés d’envisager un défaut de paiement de la Grèce, qui pourrait être décidé démocratiquement par le peuple. Alors que les commentateurs s’attendaient à un compromis très défavorable au gouvernement de SYRIZA et se demandaient comment un parti élu pour combattre l’austérité se débrouillerait pour faire avaler cette couleuvre à ses électeurs, l’arrogance de la Troïka a engagé une confrontation politique inattendue qui pourrait redonner la main aux forces populaires.

    Un NON le 5 juillet marquerait en effet une défaite « des institutions », en dépit de la véritable tentative de coup d’Etat financier en cours (panique bancaire ourdie de l’extérieur). Elle rallumerait l’espoir et relancerait la mobilisation dans le camp populaire, donnant tout son sens à l’avis préliminaire de la Commission d’audit de la dette grecque, qui l’a déclarée illégale, illégitime et odieuse. Un NON massif du peuple grec ouvrirait une page nouvelle dans la vie politique de l’Europe. C’est pourquoi, je suis pleinement solidaire de cet appel à la dignité, que la gauche suisse devrait comprendre comme une incitation à dénoncer aussi les agissements de sa propre place financière, qui travaille main dans la main avec Francfort, Bruxelles et le FMI pour le dépeçage de la Grèce.

  • UN LANCEUR D’ALERTE AU CONSEIL NATIONAL

    J’ai été désigné comme tête de la liste principale d’EAG, suivi de Salika Wenger (PDT), de Pierre Bayenet (solidaritéS), qui avait brigué le poste de Procureur général l’année dernière, et de huit autres candidat·e·s. Notre liste mère, composée de 6 membres de solidaritéS, dont moi-même, et de 5 membres du Parti du travail, sera soutenue par une liste internationale et par une liste jeune, et nous envisageons même une 4e liste surprise… dont l’intitulé pourrait être rendu public d’ici la fin du mois. En tout, nous pourrions donc lancer près de 40 militant·e·s à l’assaut de Berne, car nous croyons avant tout à l’action collective [Notre programme en 10 points].IMG_0889.jpg

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Au-delà des difficultés électorales de la gauche combative

    L’œil braqué sur les résultats des élections, certains commentateurs, comme Benito Perez, dans Le Courrier du 25 octobre, attribuent les échecs successifs de la gauche combative à ses divisions incessantes, et ses divisions à des querelles de chapelles. Et si les divisions de la gauche combative étaient plus la conséquence de ses difficultés que sa cause ?

    Lire la suite

  • Elections nationales: un bilan plus précis

    Le malheur veut que les commentaires à chaud soient ceux qui intéressent le plus le public. Or, les données disponibles sont souvent fausses, insuffisantes et extrapolées imprudemment par la presse. Il vaut donc la peine de revenir la tête froide sur les principales évolutions qui se dégagent des élections au Conseil National du 23 octobre dernier. Cet examen révèle tout de même quelques petites surprises...

    Lire la suite

  • Nueva Trova cubaine en concert à Genève

    Du 25 novembre au 9 décembre, trois troubadours cubains, représentants de la Nueva Trova (renouveau de la chanson poétique populaire), Roly Berrio, Yamira Diaz et Norge Batista, se produiront en Suisse. Jusqu’au 2 décembre, ils seront accompagnés de Victor Casaus, poète, cinéaste et directeur du Centro Pablo de la Torriente Brau de La Havane, qui appuie depuis des années le développement et la diffusion des nouvelles formes d’expression artistiques, notamment de la Nueva Trova. Il s’exprimera à Genève, le 1er décembre, au début d'une soirée de concert organisée par le bimensuel solidaritéS. Une date à retenir!Victor Casaus NY.jpg

    Ci-contre, Victor Casaus participe au camp des Indignés à New York, Wall Street

     

    Lire la suite

  • Appel pour un audit citoyen de la dette publique

    Je viens de signer l'appel pour un audit citoyen de la dette publique. Il s'agit d'une initiative lancée par de nombreuses organisations du mouvement social, dont voici une présentation succincte :

    D’où vient la dette ? A-t-elle été contractée dans l'intérêt général, ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées? Qui détient ses titres? Peut-on alléger son fardeau autrement qu'en appauvrissant les populations? Ces questions, de plus en plus nombreux sont ceux qui se les posent. Dans toute l'Europe, un large débat démocratique est urgent, car les réponses apportées à ces questions détermineront notre avenir.

    C’est pourquoi des citoyens, organisations syndicales et associatives, soutenus par plusieurs formations politiques, ont décidé de créer un collectif national en France pour un audit citoyen de la dette publique, afin de porter ce débat au cœur de la société.

    En publiant son appel constitutif, ce collectif invite tous les citoyens à s'engager dans la démarche de l'audit citoyen pour que la dette publique fasse enfin l'objet d'un vrai débat démocratique, au plan local, national et européen.

    Voici le lien pour le signer : http://local.attac.org/cac/

    Lire la suite

  • Conseil National 2011: pronostics et résultats

    Mes pronostics de samedi dernier n'étaient pas très éloignés de la réalité...

    Je disais:

    - "A droite, les libéraux-radicaux risquent de perdre un siège"... Ils l'ont perdu.

    - "L’UDC devrait se maintenir"... Elle a gardé ses deux sièges de justesse.

    - "Le MCG n'est pas garanti de rentrer au Conseil National"... Il y rentre avec un seul siège et 9,79% des suffrages, soit avec moins de 1,5% de plus de ce qui était le minimum nécessaire. C'est donc un peu plus que ce que je pensais, mais loin d'un raz-de-marée!

    - "Si la gauche gagne un siège aux dépens de l’Entente, et que la droite devient ainsi minoritaire, le PSG pourrait conserver ses trois sièges, les Verts leurs deux sièges, tandis qu'Ensemble à Gauche en regagnerait un"... Le PS et les Verts ont bien gardé leurs sièges, mais Ensemble à Gauche manque le sien de 1,2%.

    En résumé: j'ai sous-estimé le résultat du MCG de 1,5% et surestimé celui d'Ensemble à Gauche de 1,2%. Pour le reste, je suis dans la cible. Pas si mal, après tout!

    Lire la suite

  • De l'occupation de Wall Street à l'occupation des Etats-Unis

    Pour la journée mondiale des indignés, j'ai interviewé Dan La Botz, enseignant, écrivain et journaliste, qui participe au mouvement "Occupy Cincinnati" dans l'Ohio, aux Etats-Unis.

    Lire la suite

  • Un responsable du mouvement étudiant chilien à Genève

    Ce soir, vendredi 14 octobre, à 20h.15, Salle Saint-Boniface (14, av. du Mail), le bimensuel solidaritéS accueille Sebastian Farfán Salinas, secrétaire général de la Fédération des étudiants de l’Université de Valparaiso (FEUV) et l’un des huit membres de l’exécutif national de la Fédération des étudiants universitaires chiliens (FECH).

    Il parlera du formidable mouvement de la jeunesse chilienne en cours pour l’éducation gratuite à tous les niveaux, qui remet en cause le modèle économique néolibéral de son pays, hérité de la dictature de Pinochet. Pour en savoir plus, on lira l’entretien qu’il vient d’accorder au bimensuel solidaritéS.

    La jeunesse chilienne rejette aujourd’hui massivement l’héritage néolibéral d’une dictature qu’elle n’a pas connue. Ce faisant, elle montre les limites d’une transition démocratique qui n’a jusqu’ici pas osé le remettre en cause sérieusement. La jeunesse arabe pourrait en prendre de la graine aujourd'hui, si elle ne veut pas voir les aspirations de ses révolutions démocratiques trahies par des changements politiques sans contenu social.

    Lire la suite

  • Pour une représentation de la gauche conséquente à Berne

    Au cours de ces derniers jours, les électrices et électeurs de notre canton ont reçu leur matériel électoral pour le scrutin fédéral du 23 octobre. Il nous reste encore une grosse semaine pour voter. Or, afin d'assurer une représentation de la gauche conséquente à Berne, il est nécessaire de rassembler le plus grand nombre possible de suffrages sur l’une des deux listes 4 ou 16 - Ensemble à Gauche, qui sont sous-apparentées. En effet, leurs suffrages s’additionnent pour l’obtention d’un siège au Conseil National, qui marquerait aussi un premier pas vers le retour de la gauche de la gauche au Grand Conseil genevois. Nous en avons toutes et tous besoin pour résister à l'offensive antisociale de l'Entente, soutenue par l'UDC, et bien souvent par le MCG.

    Votons pour les listes 4 et 16, Ensemble à gauche!

    Lire la suite

  • Michel Servet: Une foi dans l'humanité

    Servet« Michel Servet eut la singulière infortune d’avoir été brûlé deux fois : en effigie par les catholiques, et par les protestants en chair et en os […] Son débat avec Calvin […] c’est en fait le conflit intérieur de la droite et de la gauche de la Réforme ». C’est par ces mots que s’ouvre la biographie de Servet, publiée il y a presque 60 ans, pour le 400e anniversaire de son supplice, par Roland Bainton, le grand spécialiste des origines du protestantisme de l’Université de Yale.

    (Ci-dessous, Servet représenté par le peintre mexicain Diego Rivera)

    michel-servet-1511-53-martyr-of-science-by-diego-rivera.jpg

     

    Lire la suite

  • L'empire suisse des Traders

    La Déclaration de Berne, association suisse qui s’engage pour des relations Nord-Sud plus équitables, vient de publier ce mois « Swiss Trading SA », un ouvrage qui lève un coin de voile sur le négoce des matières premières en Suisse. Ce secteur peu transparent a connu un véritable boom ces dernières années. Les acteurs de cette « success-story » ne sont pourtant pas au-dessus de tout soupçon. Ils profitent des lacunes et de la complaisance du système helvétique pour engranger des profits faramineux, le plus souvent dans une opacité totale. Pour en savoir plus, je me suis entretenu avec Olivier Longchamp, responsable finance et fiscalité à la Déclaration de Berne et l’un des auteurs de ce livre. Un ouvrage édifiant, à lire sans plus attendre.


     

    Lire la suite

  • Danemark : les racistes reculent, les anticapitalistes progressent

    Deux leçons essentielles se dégagent des résultats des élections législatives de ce 15 septembre au Danemark. D’abord, l’extrême droite xénophobe et raciste peut être mise en échec. Ensuite, la gauche anticapitaliste peut gagner une audience populaire dans un pays qui n’est pas très éloigné de la Suisse.

    Lire la suite

  • Hausse du franc suisse et misère en Europe de l’Est

    La flambée du franc suisse par rapport à l’ensemble des autres devises pose aujourd’hui de très sérieux problèmes économiques et sociaux en Europe centrale et orientale. Dès 2004-2005, les consommateurs de ces pays ont en effet souscrit d’importants emprunts libellés en francs suisses, attirés par des taux d’intérêt particulièrement bas. Depuis lors, la revalorisation continue du franc a accru mécaniquement le montant de leurs dettes, en même temps que celui des intérêts qu’ils doivent servir.

    Lire la suite

  • Appel européen contre la dictature financière

    Des lectrices et lecteurs du journal en ligne MEDIAPART viennent de lancer cet appel international. A l'heure qu'il est, nous sommes encore peu nombreux à le soutenir à Genève et en Suisse. Il nous concerne pourtant directement. Pour le signer en ligne, il suffit d'aller à l'adresse suivante :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere

    Lire la suite

  • Un grand poète s'est donné la mort

    C'était l'un des poètes, paroliers et chanteurs les plus émouvants de la langue française.

    Il parlait si vrai de ce monde qui nous enchante et nous étouffe.

    Allain Leprest a pris de vitesse son cancer en se donnant la mort aujourd'hui, à l'âge de 57 ans.

    Il nous reste ses chansons.

    Lire la suite

  • Plus facile d’imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme ?

    Au moment où la crise financière du capitalisme atteint des proportions effrayantes, menaçant de précipiter le monde dans une dépression sans issue, les gouvernements paraissent largement démunis en raison d’un niveau d’endettement colossal et de taux d’intérêt pratiquement nuls, qu’il paraît impossible de réduire encore. Pour sortir de l’impasse, nous ne pouvons plus nous contenter d’expédients : il faut avoir l’audace de penser un changement de civilisation.

    Lire la suite

  • Veillée d'armes en Grèce

    Le Parlement grec se réunit aujourd’hui pour voter sur le nouveau chantier de démolition sociale concocté par le gouvernement socialiste (!?) remanié de Georges Papandréou, qui prévoit de nouvelles économies de 28 milliards d’euros d’ici 2015 et le bradage sur trois ans des entreprises publiques à hauteur de 50 milliards d’euros. Dans la rue, la résistance s’organise avec une grève générale de 48 heures et une manifestation monstre des « indignés » de tout le pays, aujourd’hui à Athènes.

    Lire la suite

  • Bien-être et pouvoir d’achat en Suisse

    Depuis 2006, le Crédit suisse compare périodiquement le « revenu librement disponible » (RDI ou Regional Disposable Income) d’une série de ménages types pour 2700 communes de Suisse. La grande banque s’intéresse à leurs ressources, après paiement du loyer, des charges locatives (pour les propriétaires), des impôts, des primes d’assurances sociales (y compris le 2e pilier) et, pour 2011, des coûts de transport. Sur un revenu brut moyen de 109'000 francs par an pour un foyer suisse type de 2,2 personnes, le RDI représenterait ainsi 57'690 francs, soit 53% du total. Et en partant de cet indicateur, Genève, et en particulier la Ville, seraient les lanternes rouges du pays. Mais ce type d’indices ne nous induit-il pas en erreur sur le bien-être réel des populations ?

    Lire la suite

  • 1968-2011 : Soyons réalistes, refusons la dictature des marchés

    A plusieurs reprises, ces derniers jours, des journalistes de la presse écrite et de la radio se sont interrogés sur les relations entre les mobilisations sociales actuelles en Europe du Sud – de l’Espagne à la Grèce – et les événements des années 1968. Il y a en réalité des similitudes et des différences essentielles qu’il faut prendre en compte.

    Lire la suite