29/06/2011

Veillée d'armes en Grèce

Le Parlement grec se réunit aujourd’hui pour voter sur le nouveau chantier de démolition sociale concocté par le gouvernement socialiste (!?) remanié de Georges Papandréou, qui prévoit de nouvelles économies de 28 milliards d’euros d’ici 2015 et le bradage sur trois ans des entreprises publiques à hauteur de 50 milliards d’euros. Dans la rue, la résistance s’organise avec une grève générale de 48 heures et une manifestation monstre des « indignés » de tout le pays, aujourd’hui à Athènes.

Lire la suite