12/04/2011

Un hold-up de 7 à 10 milliards

En février 2008, les électeurs-trices suisses étaient appelés à se prononcer sur la 2e réforme de l’imposition des entreprises. Celle-ci a été adoptée de justesse par le peuple et est entrée en vigueur le 1er janvier 2011. Contre toute attente, elle devrait faire perdre quelque 1,2 milliard de recettes aux collectivités publiques cette année, et 7 milliards sur dix ans.

Lire la suite