04/10/2011

Michel Servet: Une foi dans l'humanité

Servet« Michel Servet eut la singulière infortune d’avoir été brûlé deux fois : en effigie par les catholiques, et par les protestants en chair et en os […] Son débat avec Calvin […] c’est en fait le conflit intérieur de la droite et de la gauche de la Réforme ». C’est par ces mots que s’ouvre la biographie de Servet, publiée il y a presque 60 ans, pour le 400e anniversaire de son supplice, par Roland Bainton, le grand spécialiste des origines du protestantisme de l’Université de Yale.

(Ci-dessous, Servet représenté par le peintre mexicain Diego Rivera)

michel-servet-1511-53-martyr-of-science-by-diego-rivera.jpg

 

Lire la suite